© 2017 - SPRL NOVIREM​

Contactez nous dès maintenant:

​063/41.13.58

Projet de Vie

Nos Valeurs :
- Se centrer sur la personne âgée.
- Le respect.
- La qualité de vie.
- Le professionnalisme.

 

Introduction :

La maison de repos, implantée en milieu rural est adéquate à l’hébergement de

personnes âgées issues de ce milieu.

Nous y accueillons des résidents valides, semi-valides et invalides, de sorte que

chacun puisse y trouver sa place. La capacité d’hébergement de 51 lits lui confère

une dimension humaine. Aussi le climat qui règne dans l’établissement peut

se définir comme familial et convivial. Le règlement d’ordre intérieur met l’accent

sur la liberté et le respect du résident. Les relations avec les familles sont vécues

davantage comme un partenariat afin de développer des objectifs communs autour

de la personne âgée et lui offrir un encadrement rassurant.

 

Analyse sociologique :

1)La maison de repos héberge des personnes de 2 tranches d’âge différentes : les 60-70 ans et les 80-90 ans. Si deux générations se côtoient quotidiennement, cela implique que le personnel soit soucieux d’adapter la prise en charge  selon  les besoins de chacun.

 

2)Le niveau socio-culturel et socio-économique nous renvoie au mode de vie des résidents  et à leurs attentes. La population parfois issue de milieu  à revenus modestes, ou de niveau social moyen  souhaite que nous adaptions les activités, le quotidien et les projets, à leurs habitudes de vie ; soit : à la portée de tous. Cela n’exclut en rien  le critère « qualité » qui quoi qu’il en soit, demeure une priorité. D’autre part, les limites financières de certains résidents font que nous collaborons étroitement avec les familles. De plus, chaque fois que nécessaire, nous sollicitons les services sociaux : C.P.A.S. ou autres  et les administrateurs de biens. Cette étroite collaboration  est rassurante  pour la personne âgée, et indispensable pour son adhésion au projet proposé.

3)Les résidents ont une dépendance physique et psychologique parfois très différente. Ce sont ces différences qui enrichissent les relations humaines. La solidarité se vit au quotidien. Les plus valides se sentent utiles, sont valorisés. Aussi pour que chacun puisse se retrouver dans un cadre de vie adapté à ses besoins, deux salles à manger et salle de séjour sont proposées. De sorte que, l’une fréquentée par les personnes désorientées et dépendantes, bénéficie d’une surveillance constante, d’un encadrement adéquat et d’un mobilier fonctionnel. L’autre, de conception plus familiale, permet davantage d’autonomie, d’initiative, de liberté. Cette différence de niveau de dépendance physique et psychologique, demande au personnel d’être constamment attentif aux besoins de chacun.

4)La maison de repos étant un service de proximité, elle propose des courts séjours. Cette formule permet aux familles de se ressourcer, permet une période de convalescence sécurisante, mais permet aussi et surtout à une personne âgée de prendre connaissance avec un milieu de vie qui deviendra peut-être le sien ultérieurement.

 

Point de vue architecture :

Un ouvre porte à code numérique ainsi qu’un portail sécurisent l’accès de la porte d’entrée, et préviennent  des risques de fugue.
Deux salles communautaires proposées permettent à chacun un espace de vie correspondant à son choix.
Les bâtiments à étages disposent d’un ascenseur.
Nous encourageons les résidents à personnaliser leur chambre, à apporter un minimum de leur mobilier s’ils le désirent.
Les couloirs sont de longueur réduite et desservent au maximum huit chambres. Cet agencement est propice à la convivialité et favorise les repères.
Une cour intérieure aménagée, est facilement accessible aux personnes en chaise roulante.
Un jardin agrémente le bâtiment situé à l’arrière.
Des salles de bain  dites « italiennes » permettent des douches pour tous et ce, avec beaucoup de facilité.
Un coin fumeur est réservé aux adeptes.

 

Point de vue individuel :

Une question est toujours posée à l’accueil d’un futur résident : Pourquoi le choix s’est- il porté sur notre maison de repos ? Est-ce un critère de proximité ? En effet, la maison de repos se situant dans le village, elle permet l’accessibilité aisée aux transports en commun  (la gare-les bus sont à 100 m) aux commerces, à l’église, et favorise l’intégration sociale.
Mais aussi et surtout, la réponse à cette question  nous permet d’évaluer notre projet de vie et de remettre en question nos propres objectifs : Les services proposés  correspondent-ils aux besoins et aux attentes de la personne âgée ?

Le professionnalisme,  la qualité de vie:

Le personnel est soucieux à la fois d’adapter les aides appropriées, mais aussi

d’encourager la personne valide à développer sa capacité d’autonomie.
L’équipe  pluridisciplinaire  est compétente, en recherche permanente de répondre aux

besoins des résidents. Lors des réunions d’équipe, le résident est remis au centre de nos

préoccupations. L’infirmière  responsable met à jour ces différents besoins et évalue

les réponses apportées.
Des formations obligatoires sont suivies par le personnel  afin que l’équipe progresse et

puisse garantir un service de qualité.

Chaque résident est considéré dans toute son individualité. Dans la relation, la qualité de

vie est synonyme de tolérance et d’écoute. Notre rôle n’est pas de nous substituer aux

familles, mais, quand celle-ci est inexistante ou inefficace, nous tentons d’y pallier.

Par exemple, en termes de courses personnelles, d’aide dans certaines démarches

administratives, de différents contacts souhaités.

 


Chacun sait que l’alimentation est un aspect très important pour la personne âgée.

Pour cette raison, les repas sont préparés sur place  «comme à la maison », les menus

sont équilibrés et repensés à chaque changement de saison. Les régimes sont respectés

et le service soigné.
La courbe de poids, l’hydratation sont des éléments qui nous soucient et qui font partie  de l’aide à la vie journalière.

 

Point de vue social :

Les familles sont toujours associées aux changements qui surviennent à leur parent : état de santé, projet, difficultés, festivités …Sur demande des repas peuvent être servis aux visiteurs afin de perpétuer certaines habitudes familiales ou amicales. Un espace « privé » leur est réservé.
L’entrée en maison de repos n’est pas une coupure mais bien la continuité de la vie sociale.

L’ouverture sur l’extérieur :

- Des services sont proposés : coiffeuse, pédicure et si nécessaire, soins palliatifs.

- Collaboration avec d’autres professionnels du village : comme le dentiste, l’opticien…
- Le groupe vocal du village nous est fidèle depuis de très longues années.
- Visites hebdomadaires de bénévoles de la croix- rouge.
- Différentes activités  ou ateliers dirigés par des bénévoles comme : le jeu de  cartes, le loto, le tricot, la bibliothèque.
- Après- midi récréative animée par les élèves de l’école du village ou les enfants du catéchisme.
- Possibilité de faire des courses.
- Goûter des 3x20 de la commune.

- Des stagiaires de différentes écoles sont aussi un apport  enrichissant.
- A la demande,  des transports  sont organisés afin de permettre par exemple un retour en famille, une visite chez un proche ..
- Excursion  organisée 1x/an.

 

La vie à l’intérieur :

- Les anniversaires sont fêtés 1x/mois, agrémentés de la présence d’un accordéoniste. Les familles sont invitées.
- Les fêtes du calendrier sont des repères dans le temps et des occasions de  festivités, de créativité : la fête des Rois, la chandeleur- Pâques-

  St Nicolas-Noël…..
- Les ateliers proposés selon les moments et la saison: Cuisine, bricolage, gymnastique douce, jardinage, promenade, chant, jeux de société….
- Les visites sont libres toute la journée.
- Barbecue annuel avec les familles.

- Une Aide-soignante est référente  de l’animation  afin d’être plus à l’écoute.
- Nous encourageons activement les résidents à  profiter de l’extérieur dès que les conditions climatiques le permettent :

  Le café de 15h00 est alors servi dans la cour intérieure.

L’aspect communication :

Le conseil des résidents est toujours planifié  et organisé chaque trimestre.Les nouveaux résidents sont présentés aux autres pensionnaires afin de favoriser leur intégration.

La direction attentive aux besoins, aux demandes, est présente un maximum de temps afin d’être plus proche du personnel et des résidents.Des réunions d’équipe sont organisées régulièrement.Un panneau d’affichage reprend les informations des diverses activités de la semaine.Le terme  « familial » est bien distinct de « familiarité » : le tutoiement est proscrit.

 

 

Point de vue moral et religieux :

L’abbé de la paroisse visite les personnes qui le désirent 1x/semaine. Une messe est célébrée chaque mois ainsi qu’aux différentes fêtes religieuses.
Chacun à la liberté de ses convictions.